Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 02:41
FOLIE DOUCE de James CRUMLEY
Ed Fayard/485p
Trad : Patrice Carrer

folie-douce.jpg
 
C.W Sughrue détective accepte d’aider un ami psychiatre en découvrant lequel de ses sept patients en analyse, a piraté ses fichiers informatiques et copié les dossiers de ses patients. Petit travail de routine jusqu’au moment où le premier mort apparaît.
 
Comme le sujet était alléchant ! Un détective au passé chargé, adepte de l’alcool des cigarettes et d’autres substances qui court après un mystérieux assassin faisant partie des patients d’un psychiatre. Quelle histoire ! Oui mais non en fait. Outre le fait que les cadavres s’accumulent sans que le personnage puisse y faire quelque chose ou enquêter un tout petit peu, le voilà qu’il passe son temps à boire, cauchemarder, fumer, et se droguer. L’intrigue devient brouillonne, et on finit par s’en désintéresser tellement les motivations criminelles sombrent dans le grotesque. Quant à la vulgarité de langage…les premières pages, on supporte, ça fait partie du style mais qu’est-ce que le procédé devient lourd et lassant par la suite. Donc, au final, ce livre aurait pu être bien, il n’est que moyennement intéressant. N’ayant aucune sympathie pour ce brave Sughrue, j’ai finalement été déçue par ce livre. On ne m’y reprendra plus.
Repost 0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 02:57
SIDDHARTA de Herman HESSE
Ed Le Livre de Poche/158p
Trad (allemand) : Joseph Delage

Siddharta.jpg
 
Il y a bien longtemps en Inde vivait Siddharta issu de la classe des brahmanes. Son besoin de découvrir un chemin spirituel qui le mènerait vers la sérénité lui a fait quitter les privilèges de son rang et il a pris la route avec des ascètes nomades. Puis, le voilà qu’il doute de la grande rigueur de cette vie et il croise le chemin de Bouddha…
 
J’ai beaucoup aimé ce personnage qui doute sans cesse du bien fondé de ses actions, qui aura eu des vies multiples et qui finalement hors de toute doctrine découvrira enfin ce qu’il recherche. J’ai trouvé l’écriture bien agréable à suivre et le fait que l’auteur se soit abstenu de donner un cours plombant sur le bouddhisme, les pratiques religieuses indiennes, le système des castes et que sais je dans son roman est appréciable. Il raconte juste une histoire, celle d’un personnage finalement très humain dans ses actes et ses pensées et c’est tout ce qui compte.  
Repost 0
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 23:09
sans-titre-1.jpg


Comme je le disais précédemment, les lectures de cet été n’ont pas été renversantes. Il y a eu quelques bonnes choses mais aussi beaucoup d’abandon. J’ai donc lu
 
Dans le train, Siddharta de Herman Hesse : intéressant et très agréable à lire
La quête de Nifft-le-Mince de Michael Shea : pas mal, un peu pesant par moment tout de même
Folie douce de James Crumley : du polar qui finalement n’aura été que sympathique et plutôt brouillon dans l’ensemble.
Un désir d’orient et Nomade j’étais d’Edmonde Charles-Roux : la vie d’Isabelle Eberhardt, un personnage hors du commun quand on y pense. Ce fut une relecture très satisfaisante. J’y ai retrouvé avec joie tout le plaisir que j’avais eu à les lire la première fois.
La montée de l’orage de Michael Dibdin : du polar efficace
 
Et puis j’ai fini ma saga des Pardaillan mais chut rendez-vous en septembre.
J’ai aussi, réussi mon défi personnel : améliorer ma lecture en anglais. Habituellement, je suis très très lente à lire et il me faut bien trois semaines pour un 200 pages. Là j’ai opté pour le format nouvelles avec Lythande de Marion Zimmer Bradley, trouvé en bouquinerie, et c’est passé tout seul en moins de quinze jours. Et en plus j’ai quasiment tout compris sans l’aide d’un dictionnaire. Des subtilités ont dû m’échapper mais qu’importe l’ensemble est très compréhensible.
 
Je me suis procurée Luz ou le temps sauvage d’Elsa Osorio histoire de pouvoir participer pour le livre du mois du club de lecture des blogueuses. Et comme il n’était pas trop cher, je me suis laissée tenter par un autre livre, un petit plaisir personnel. Je l’avais repéré avant de partir en vacances, la librairie avait mis de beaux extraits en poster à l’accueil et le titre m’avait accrochée : Je hais l’été de Claude Henri Buffard. Les premières pages sont un pur régal.
 
Il me faut donc boucler mon challenge abc 2007. Il me reste environ huit lettres à finir avant décembre. J’hésite à me lancer pour 2008 car j’ai envie de m’orienter vers de la relecture pour cette année. Et ma liste de livres à relire est bien fournie d’autant qu’il s’agit souvent de cycles (notamment sf) ou de gros essais. J’y réfléchis, j’y réfléchis.
 
Ceux qui se demandent si je vais rater le swap de Noël organisé par Loba et Hydromielle peuvent être rassurés : je ne manquerai celui-là pour rien au monde. Je fais partie de l’aventure avec un grand plaisir. Vous pouvez du reste aller voir à la rubrique Blogazette dans la colonne de droite, pour voir de quoi il s’agit. 
 
Voilà et comme la rentrée approche, j’ai donc décidé de passer par le redoutable test du Choixpeau magique proposé par l’incomparable Fashion victim et comme je le pensais, cette année, je serai dans les rangs de :
 
 hpo-shield-04.jpg
SERDAIGLE
Le choixpeau magique te percoit comme quelqu'un de raisonnable, attentionné, soigneux et pratique. Il te voit comme étant intelligent, généreux, doué, mais modeste... Pas quelqu'un qui se fait des amis trop vite ou trop facilement, mais quelqu'un d'extrêmement loyal envers les amis qu'il se fait et qui en attend de même en retour. Ceux qui ont la chance de réellement te connaitre se rendent compte qu'il est difficile de chambouler la confiance que tu leur fais, mais aussi qu'il faudra beaucoup de temps pour retrouver cette confiance si elle était trahie

Je vais de ce pas, me procurer les fournitures scolaires dont j’ai besoin.



Repost 0
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 03:13
maisonretour1.jpg


Re me voilà ! Je suis de retour et la maison réouvre ses portes. Pas de chance pour vos petits carnets et votre Pal enfin au régime depuis mon départ. Je vais aussi retrouver mon boulot, mes collègues et les joies du travail.
 
Pendant ces vacances, je me suis tenue éloignée au maximum de la blogoboule et de ses sympathiques habitants. Non pas que je ne voulais plus vous parler mais parce que j’avais décidé d’un sevrage estival qui m’a fait du bien. C’est donc avec impatience que j’attends de faire ma tournée des blogs habituelle et de découvrir ce que j’ai manqué. De nombreuses questions m’ont titillées pendant ces trois semaines. Quels livres ont été lus, aimés, commentés ? Quelle nouvelle chaîne fait des ravages dans le petit microcosme des blogs lectures ? Sophie a t-elle enfin reçu son colis ? Le pique nique parisien s’est-il bien passé ? Il a fait beau ? (Quoi que là, j’ai la réponse grâce à la très gentille carte de Flo, merci !) ? Qui a bouclé son défi La saga de l’été ?
 
Et moi, j’ai fais quoi pendant ces congés ? Et bien j’ai décidé de me reposer un maximum. J’ai vaincu mon rhume. J’ai eu une mini panne de lecture. Mon défi saga de l’été est dans la boîte, rendez-vous en septembre. J’ai lu une fois ma traversée du désert terminée mais je dois bien le reconnaître, je n’ai pas fait de découvertes fabuleuses. J’ai abandonné en cours de route plusieurs titres. Ce sont des relectures qui ont fait mon bonheur cet été. Du coup, je crois que je vais consacrer une bonne partie de la nouvelle année à relire beaucoup. Je me suis déjà fais une liste de ce que j’aimerai redécouvrir. Bien sûr je continuerai à lire quelques nouveautés.
 
Voilà, j’ai donc retrouvé mon appartement et j’ai eu la joie de découvrir du courrier de quelques blogueuses entre mes factures ce qui aide généralement à faire passer la pilule. Merci, merci pour les jolies cartes et merci Bellesahi qui m’a généreusement gâtée avec de très chouettes marque-pages, celui avec la taupe est vraiment mignon, et un tout petit carnet joli. Tu n’aurais pas dû mais l’attention m’a beaucoup touchée. Merci à tous ceux qui ont continués à venir et à laisser des commentaires pendant mon absence, je vais tâcher de répondre à tous. Je dois également aller faire un tour dans ma boîte aux lettres virtuelles pour voir si des messages nécessitent des réponses urgentes. Il va bien me falloir la semaine pour récupérer mon retard mais je vais y parvenir.
 
Les vacances sont finies et les affaires reprennent ! 
Repost 0
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 11:34
sans-titre-1.jpg


Toujours en vacances en train de ne rien faire et d’en profiter largement. Cependant, il faut bien faire tourner la boutique de temps en temps, d’où l’arrivée de ce petit billet. Vous l’attendiez avec impatience cet article je le sais. Après moult péripéties techniques et non des moindres, je peux enfin vous faire profiter des photographies swapesques promises. Comme vous le constatez, je ne suis pas un génie du cadrage mais l’important c’est que l’on voit de quoi il s’agit.
 
Première étape : oh ! la jolie carte et sa redoutable recette tiramisunienne swap11.jpg
 

Deuxième étape
 :  sympa le petit marque page, très original swap22.jpg
 
Troisième étape : les livres (un de lu sur les trois, mais j’en reparlerai) livresswap1.jpg
 
Quatrième étape
 : le beau carnet encore neuf. swap3.jpg
  Cinquième étape : vues d’ensemble. Attention les yeux.swap4.jpg 
   swap6.jpg
 
Bon sur ce, je retourne au farniente et vous souhaite une bonne journée
Repost 0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 03:42
sans-titre-1.jpg



Le grand jour est arrivé ou presque. D’ici quelques heures, les vacances avec un grand V seront là. Et ce n’est pas trop tôt. Au programme : grasse matinée, rien faire, lire, éventuellement quelques petites escapades ici et là. Mais surtout : du repos !!!Pour l’occasion, A Livre Ouvert…va lui aussi se reposer quelques temps. Quelques petits articles devraient paraître pendant ces trois semaines de pause néanmoins histoire que vous ne vous sentiez pas trop seuls et abandonnés.
 
J’en suis encore à ne pas trop savoir quels livres mettre dans la valise. Il y aura assurément quelques tomes des Pardaillan histoire de boucler le challenge La saga de l’été, peut-être un livre pour le challenge abc également. Ensuite je me fournirai sur place ma dose quotidienne.
 
Je vous retrouve dans trois semaines toute reposée, heureuse de reprendre le travail et avec plein de lectures à vous raconter. D’ici là bonnes vacances à tous ceux qui ont la chance d’être enfin de repos, bonne rentrée à ceux qui vont reprendre le travail. A bientôt. 


E033.gif
 
Repost 0
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 02:55
messelections.jpg

C’est l’été, vous êtes ou serez bientôt en vacances. Et là c’est la grosse angoisse. Vous ne savez pas quoi lire. J’ai la solution. Une sélection personnelle pour tous les goûts.
 
Envie de polars
La route de tous les dangers de Kris Nelscott un premier tome bien prenant dans l’Amérique des années soixante en pleine lutte des droits civiques avec en point d’orgue : l’assassinat de Martin Luther King.
Les enquêtes d’Angélique de Xavia de Christopher Brookmyre avec Petite bombe noire et Petit bréviaire du braqueur, la teigneuse et énergique Angelique va vous entraîner dans des enquêtes sans temps mort à vous couper le souffle. Et vous allez en redemander.
 
Envie de sf/fantasy/fantastique
Le jardin d’Iden et Coyote céleste de Kage Baker devrai ravir les amateurs de voyage dans le temps. De l’humour, des personnages attachants, bienvenue dans la compagnie Zeus Inc.
Tigane de G.G Kay, ne passez pas à côté de ce chef d’œuvre. Oui peut-être mais c’est quand même plus de neuf cent pages ! On s’en fout ! C’est tellement bien qu’on ne les voit pas passer !
Un chœur d’enfants maudits de Tom Piccirilli, vous avez aimé l’ambiance bizarre, glauque de Twin Peaks, vous ne cherchez pas forcément une histoire mais du mystère, des personnages excentriques, des histoires un peu dingues le tout avec un peu d’humour, ce livre est pour vous.
 
Envie de gros pavés
La découverte du ciel de Harry Mulisch, on ne vous le dira jamais assez que c’est bien !
Le temps où nous chantions de Richard Powers, pour la musique, le chant, l’histoire, pour tout
 
Envie d’un gros gros coup de cœur
Le chemin des âmes de Joseph Boyden, il a fait l’unanimité au club des rats. C’est le livre le plus marquant pour moi de cette année.
 
Envie d’un peu d’humour et d’excentricité
Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes de Julien Campredon. Le titre est déjà prometteur, les nouvelles à l’intérieur tiennent cette promesse.
Prenez soin du chien de J.M Erre, juste parce que c’est vraiment très très drôle. 
Repost 0
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 02:45
UN GROS BOBARD ET AUTRES RACONTARS de Jorn RIEL
Ed Gaïa/197p
Trad : (danois) Suzanne Juul et Bernard Saint Bonnet
Illustré par Eiler Krag

un-gros-bobard-et-autres-racontars.jpg
 
Le retour des bonnes histoires de l’oncle Riel. Ses racontars arctiques sont de savoureux moments d’humour, de tendresse et d’excentricité. Donc, on y croise un squelette appelé Arthur qui a quitté son corps d’origine pour vivre sa vie, un gigolo bien malheureux, un baptême de l’air acrobatique, des ours américains amateurs d’eau de vie faisant une incursion sous la tente du club des joyeux montagnards, et j’en passe. On y retrouve également les personnages dont les racontars précédents nous racontaient leurs aventures, Le capitaine Olsen, Le comte, Lasselile, Mads Marsten et les autres. La joyeuse bande nous offre quelques bons moments que demandez de plus ?
Repost 0
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 02:46

LE BRODEUR DE HUÊ de Kien NGUYEN
Ed 10/18 373p
Trad : (américain) Sylvie Servan-Schreiber

le-brodeur-de-hu--.jpg
 
 En 1916, en Indochine, Ven vient d’être mariée. Elle rencontre son époux pour la première fois, un enfant de sept ans Dan Nguyen. Elle sera sa servante, son ombre fidèle dans toutes les épreuves qui jalonneront son existence.
 
Difficile de lâcher prise une fois que les premières pages viennent d’être lues. On y croise des personnages fascinants, toute une civilisation aux coutumes parfois curieuses, des manipulations, de la vengeance, une carte au trésor, et le dévouement d’une femme prête à tout pour protéger son enfant de mari. Un roman dense, foisonnant et toujours passionnant, dans un cadre que je connaissais très peu et qui ajoute au charme du récit. On est pris dans l’intrigue, forcé de suivre le héros pour savoir comment cela va se terminer. Kien Nguyen c’est apparemment inspirée des souvenirs de son grand-père pour écrire ce livre et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu une vie extraordinaire. A découvrir.  
Repost 0
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 02:29
LA MUSIQUE DU HASARD de Paul AUSTER
Ed Actes Sud/236p
Trad : Christine Le Bœuf

La-musique-du-hasard.jpg
 
Jim Nashe a hérité d’une fortune dont il profite en voyageant au hasard en voiture sur les routes des Etats Unis. Mais l’argent commence à se faire rare et un jour il rencontre Jack Pozzi, un joueur professionnel qui se rend à une partie privée chez deux milliardaires excentriques.
 
Bon, il faut bien le reconnaître, je n’ai pas vraiment eu de sympathie pour le personnage, son caractère limite dépressif et ses motivations pas toujours claires. Mais l’histoire se lit quand même. Ce sont plutôt les deux milliardaires totalement originaux limite inquiétants dans leurs lubies qui m’ont intéressée dans ce roman. Quant à Pozzi, il est tellement insupportable de suffisance et d’immaturité que finalement ce n’est pas un mal qu’il lui arrive autant de trucs désagréables et douloureux. Je ne sais pas trop où l’auteur va avec ce roman mais je ne le conseillerai pas pour le découvrir.

Repost 0