Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

27 mai 2006 6 27 /05 /mai /2006 00:04
LES MERVEILLEUSES AVENTURES DU TAILLEUR FOKINE
de Svevolod IVANOV
Edition des syrtes/135p
Trad (russe) : Jacques Imbert 
1923, le tailleur Fokine est las de fabriquer des tuniques militaires et quitte la Sibérie à la recherche de la nouvelle mode civile.
 
Humoristique certes, un brin irrévérencieux, ce brave Fokine est toujours pris pour ce qu’il n’est pas et devient une légende à travers l’Europe tout entière. Il est sensé coudre des vêtements porte-bonheur. Il croise sur sa route des individus extravagants et en digne héros picaresque ne reste jamais en place, tantôt adulé, tantôt détesté, il donne les coups comme il en reçoit sans jamais que son caractère en soit affecté. Si ça ne marche pas là, on va voir ailleurs. L’écriture très nerveuse et rapide sert à merveille les aventures trépidantes de ce tailleur russe mais parfois cela va trop vite justement et je me suis sentie un peu perdue dans le récit pourtant court. Sans compter que l’auteur n’hésite pas à égratigner les divers mouvements littéraires de son époque en faisant remarquer que son histoire n’applique pas telle ou telle méthode d’untel et qu’il s’en excusait auprès du lecteur exigeant.
Repost 0
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 00:07
LES AMES MORTES
de Nicolas Vassilievitch GOGOL
Un étranger vient d'arriver dans la ville de N. Et très vite, il se met dans les bonnes grâces des notables. Qui est-cet étrange personnage ? Et dans quel but a t-il proposer un curieux contrat d'achat à certains d'entre eux.
Outre une vision plutôt cynique des relations humaines, l'auteur saupoudre le tout d'ironie, de réflexion sur l'écriture et ne dévoile toute la vérité sur le personnage perturbateur qu'à la toute fin de l'histoire qui aura été un révélateur des comportements humains les moins admirables et laissera dans son sillage une ville en ébullition. C'est plutôt bien vu et toujours d'actualité.
Repost 0
16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 00:00
LE CHAT QUI LISAIT A L'ENVERS
de Lilian Jackson BRAUN
Ed 10/18-222p
Trad : Marie Louise Navarro
 
Jim Qwillerann a obtenu un poste comme rédacteur artistique dans un journal. Son travail doit faire contrepoids avec le féroce critique d'art de ce même journal. N'y connaissant rien dans ce domaine, il fait la connaissance de ce fameux critique et de son chat Kao Ko'Kung alias Koko qui lit les manchettes des journaux à l'envers. Un crime est alors commis et Qwilleran découvre que le monde des arts est tout aussi impitoyable que le reste du monde.
 
Un premier volume de la série qui est plutôt sympathique. Qwilleran s'initie à l'art moderne et à l'art de nourrir les chats siamois. Les cadavres pleuvent et trouver un coupable va s'avérer ardu. Heureusement, avec un chat comme Koko, il est possible de résoudre toutes les énigmes. Comme je le disais, c'est sympathique, plutôt drôle, à lire pour se vider la tête.
Repost 0
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 00:01
LE LIVRE DE JOE de Jonathan TROPPER
Ed Fleuve Noir/375p 

Joe Goffman est devenu auteur à succès grâce à un premier roman où il règle ses comptes avec les habitants de sa ville natale Bush Falls. Haïs par toute la ville qui lui a même intenté un procès pour diffamation qu'elle a perdu, l'auteur après dix sept ans d'absence revient au chevet de son père dans le coma.
 
C'est l'histoire d'un homme qui pensait en avoir fini avec le passé grâce à son roman autobiographique et qui se rend compte qu'en réalité il n'a pas cessé de fuir ce passé. C'est l'histoire d'un homme qui possède toutes les marques matérielles du succès mais dont la vie est un fiasco. C'est l'histoire d'un homme qui voudrait être enfin aimé par son père et son frère, qui voudrait reconquérir son amour de jeunesse, qui voudrait devenir enfin adulte. En intercalant quelques chapitres de son roman entre les chapitres, on comprend un peu mieux le parcours de Joe, et les blessures qu'il traîne. Ce n'est pas le roman du siècle mais il reste intéressant et se laisse lire. Un peu trop de guimauve sur la fin peut-être.
Repost 0
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 00:00
LE TRESOR DANS LA BOITE d'Orson Scot CARD
ed L'Atalante/360p
trad : Arnaud Mousnier-Lompré
 

Quentin Fears perd sa sœur Lizzy qu'il adorait quand il avait dix ans. Vingt ans plus tard, devenu millionnaire mais vivant dans la solitude, il fait la connaissance de Madeleine en qui il reconnaît la femme de ses rêves. Mais Madeleine semble hésite à lui faire connaître son étrange famille établie dans une vieille demeure sur les berges de l'Hudson. Cette famille est liée à un terrible secret et Quentin pourrait bien être le seul obstacle face à un pouvoir obscur et malfaisant.
 
Du fantastique pur sucre avec morts revenus parmi les vivants, sorcières, succube, maison hantée bref la totale. Le récit surprend toujours le lecteur par une péripétie inattendue (on croit avoir identifier l'ennemi sauf, que ce serait trop simple par exemple). Les personnages ne sont pas toujours ce qu'ils semblent être. On y trouve quelques doses d'humour. Difficile cependant d'être pris aux tripes comme pour les oeuvres sf et fantasy de l'auteur néanmoins. Un roman fantastique de bonne facture à qui il manque juste la petite étincelle. Mais, l'ensemble tient bien la route et se laisse lire facilement.
Repost 0
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 00:04
LE CHER DISPARU d'Evelyn WAUGH
 
 
Dans le milieu d'Hollywood, une communauté d'anglais tente de préserver la civilisation dans la jungle qu'est l'Amérique. Denis Barlow a malheureusement déchu, de poète engagé par un studio, le voilà qui travaille dans une société de pompes funèbres pour les animaux domestiques. C'est alors qu'il rencontre Aimée Thanatogenos employée au très illustre Céleste Pourpris maison des arts funéraires de la plus haute distinction. 
 
 Pas de quoi frôler la crise de fou rire. Disons que l'on sourit souvent face aux excentricités des personnages cela est amusant à suivre. Les rebondissements de ce petit roman sont bien trouvés et la fin est un summum d'ironie. Une bonne lecture mais sans être passionnante.
Repost 0
28 avril 2006 5 28 /04 /avril /2006 00:08
L'AFFAIRE JAMES JOYCES d'Amanda CROSS
ed 10/12-224p
 
Après le décès d'un éditeur, une universitaire est chargée de mettre de l'ordre dans ses papiers, dont sa correspondance avec James Joyce entre autre. Un meurtre est alors commis dans le village où elle s'était retirée pour mener à bien cette tâche.
 
Un petit polar sans prétention aucune avec quelques pointes d'humour plutôt bienvenu, une galerie de personnages un peu excentriques comme convenu dans ce genre d'exercice de style. On ne retient pas grand chose de passionnant dans l'intrigue. Mais, on ne s'ennuie pas vraiment en le lisant ce qui n'est déjà pas si mal.
 
 
Repost 0
22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 00:16
L'ALCHIMISTE ASSASSINE de Fidelis Morgan
Ed JC Lattès/460p
Trad : Denyse Beaulieu
1699, Lady Anastasia Ashby de la Zouche, comtesse de Clapham et ancienne maîtresse du roi Charles II se retrouve en prison pour dette et contrainte de devenir chroniqueuse de potins croustillants pour une gazette en association avec sa servante Alpiew. Mais à force de poursuivre le scandale, on finit  parfois par buter littéralement sur un cadavre et d'être obligée de résoudre une énigme alchimique pour trouver l'assassin.
Plus excentrique que la comtesse on ne peut pas trouver. Ah si ! Sa meilleure amie la duchesse Saint Pholle qui porte bien son nom, mérite ce titre sans le moindre doute. Heureusement que la servante Alpiew et son bon sens sont là pour remettre un peu d'ordre dans les choses. Voici donc un couple d'enquêteur en jupon bien singulier, aux méthodes d'investigation plutôt étranges parfois mais qui parvient quand même à un résultat quitte à demander de l'aide à ce pauvre Newton qui n'en demandait pas tant. 
Repost 0
19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 17:26
DEBOUT LES MORTS de Fred VARGAS
Un arbre a poussé en une nuit dans le jardin d’une célèbre cantatrice. Celle-ci engage ses voisins trois jeunes historiens dans la dèche et un ex commissaire de police afin de résoudre ce mystère. Quelques temps plus tard, elle disparaît mystérieusement
Un bon petit policier, bien mené qui se lit d’une traite et un humour savoureux en plus. J’avoue avoir craqué pour l’ambiance franchement déjantée de l’histoire, un hêtre qui apparaît comme par enchantement dans un jardin, une bande d’historiens complètement farfelus avec des méthodes d’investigation plutôt loufoques, menée par un ex commissaire viré de la police pour avoir couvert un assassin. Bref sans être un grand roman policier, on passe un très bon moment en compagnie de ces joyeux cinglés et l’enquête se révèle vite palpitante à suivre
Repost 0