Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 21:55
AMERICAN GODS de Neil GAIMAN
Ed Au diable Vauvert/700p
Trad : Michel Pagel

americangod.jpg
 
A sa sortie de prison Ombre apprend que sa femme et son meilleur ami sont morts dans un accident de voiture. Désœuvré et sans but, il accepte l'offre d'emploi d'un étrange individu appelé Voyageur. Or Voyageur est en réalité Odin le dieu scandinave amené là par les premiers émigrants et tombé dans l'oubli comme d'autres divinités ou êtres mythologiques. Mais les nouveaux dieux, tels que Média,  et Technologie cherchent à se débarrasser de ces anciens dieux qui survivent comme ils peuvent dans les marges de la société. Guidés par Voyageur, les anciens dieux sont bien décidés à ne pas se laisser faire. La guerre est déclarée... 

Gaiman a une imagination délirante qui force l'admiration. Parce que transformer Odin en escroc de haut vol, les dieux égyptiens en entrepreneurs de pompe funèbre, la reine de Saba en fille de la nuit et je passe sur les autres, c'est de la haute voltige et du grand art. Et le pire c'est que cela passe très bien. Passé la première surprise, on accepte tout le reste comme si cela allait de soi. Comme toujours, il y a bon nombres de passages humoristiques qui s'intègrent bien à l'intrigue qui elle est bien construite et très dense. On peut le dire, il s'en passe des choses dans ces pages : pauvre Ombre, son boulot n'a décidément rien de reposant, Je conseillerai néanmoins de réviser un peu la mythologie nordique pour bien savourer ce roman qui transpose dans le monde moderne certaines figures et légendes scandinave. Il y a également des références à d'autres mythologies dont certaines m'ont probablement échappé. Un gros roman avec un héros complètement dépassé par les événements, des dieux plus ou moins fantasques, et une intrigue qui lorsque l'on connaît un peu la mythologie nordique devient de plus en plus jubilatoire à suivre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fashion victim 17/06/2007 23:50

Moi, le Neil d'amour me fait le même effet qu'à Chiffonnette : je suis grave in love de cet homme et de ses oeuvres! Et American Gods, ahhh, j'adore!!!!!

Chimère 17/06/2007 22:42

Yueyin, mieux vaut Gaiman que ladite patate mais tu y viendras un jour :DGachucha, et en plus il est sorti en poche. donc pourquoi se priverChiffonnette, le cri de la fan en extase j'adore.Choupynette, oui et n'oublie pas Neverwhere du même qui j'aime beaucoup surtout pour son décapant duo de méchants.

Choupynette 17/06/2007 19:34

j'achète j'achète!!  je ne connaissais pas du tout cet auteur... il passe en bonne place sur ma LAL! merci :-))

chiffonnette 17/06/2007 15:40

NNNNNNeeeillll! Oups, pardon. Ca me fait ça à tous les coups... Je n'ai pas lu tout Gaiman, mais American Gods est sans conteste un de mes préférés avec Neverwhere. J'adore son imagination totalement délirante, cet humour et sa capacité à faire avaler à son lecteur tout et presque 'nimporte quoi. Du grand art à mon avis! Je ne peux être que d'accord avec toi Chimère!

yueyin 17/06/2007 11:35

J'étais un peu fatiguée moi hier soir, enfin ce matin bref... donc un gaiman déjà ça ne se refuse pas mais en plus je dois dire que ton résumé est plus que tentant... j'adore l'idée des anciens dieux recyclé dans la société moderne pour survivre... (je le note même si ma pal est vraiment trop haute !!!)