Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 09:35
LA FOLIE NELSON de Barry UNSWORTH
Ed Belfond/401p
Trad : Anne Damour

la-folie-nelson.jpg
 
Charles Cleasby est obsédé par son héros L’amiral Nelson dont il écrit une biographie avec l’aide de Miss Lily sa secrétaire. Fasciné par le personnage, il vit entouré d’objets à son effigie, revit les moments les plus marquants de sa vie au jour et à l’heure exacte et surtout refuse de reconnaître les mauvais côtés du personnage jusqu’au jour où…
 
Deux personnages fascinants, l’un brillant officier, héros de marine et son double obscur quelques deux siècles plus tard, marchant dans son ombre et lui vouant un culte qui le fait lentement basculer dans la folie. Deux histoires se mêlent dans ce roman, celle de Nelson et celle de Charles son biographe et admirateur. Pour Charles, le grand homme vit encore. Il le connaît intimement et mieux qu’il ne connaît les personnalités de son époque. Impossible de parler de sa vie sans se référer au personnage. C’est qu’il est un peu inquiétant ce monomaniaque, et on le plaint en même temps quand on connaît son histoire familiale pas très joyeuse. On ne sait pas trop de quoi il peut être capable dans son délire mais l’auteur lui le sait et nous y amène tout tranquillement. Un auteur que je découvre avec intérêt. Il semble avoir l’art des intrigues tordues et c’est plutôt rassurant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 05/09/2007 21:39

Bizarrement, je l'aime bien aussi cette phrase. :)

yueyin 04/09/2007 14:28

Il semble avoir l’art des intrigues tordues et c’est plutôt rassurant. j'aime bien cette phrase... tout à fait interessante ;-) comme ton post