Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 08:13
L'ENIGME DE LA PORTE RASHOMON d'I.J PARKER
Ed Belfond/441p
Trad : Mélanie Blanc-Jouveaux



Au Xième siècle, au Japon, Sugawara Akitada fonctionnaire subalterne au ministère de la Justice a accepté d'aidé un de ses anciens professeurs qui soupçonne une affaire de chantage au sein de l'Université Impériale. Craignant, le scandale, il lui demande de trouver ceux qui sont impliqués en se faisant passer pour un de ses assistants mais très vite les meurtres se succèdent...

Frappée par la malédiction du deuxième tome chère à Yueyin, j'ai donc commencé cette série polar historique sans passer par le premier. En soi, cela ne m'a pas vraiment gênée car l'histoire se comprend très bien même avec les quelques petites allusions aux événements précédents mais ce sont ces petites allusions qui me donnent envie de lire le premier volet ne serait ce que pour voir l'introduction des personnages récurrents et l'évolution d'Akitada. Et comme 10/18 publie les deux premiers, je rattraperai très vite mon erreur.

Donc, on se retrouve plongé dans la civilisation japonaise médiévale que j'avoue mal connaître mais les notes en fin de livre permettent de comprendre le contexte assez vite. Passé le temps d'adaptation on finit par ne plus s'intéresser qu'à l'intrigue qui accroche vraiment très bien. L'enquêteur Akitada et ses serviteurs Tora et Seimei vont devoir résoudre quatre meurtres, celui d'un prince disparu dans un temple, d'une musicienne des quartiers réservés, et de deux professeurs, commis dans un délai assez court. C'est que l'affaire n'est pas simple puisque l'université est sur le fil du rasoir parce que les écoles privées drainent tout : les élèves des classes sociales élevés, les bons professeurs et l'argent (et oui même à cette époque, le corps enseignant pourrait revendiquer pour une hausse d'honoraires) et que le moindre scandale pourrait entraîner sa fermeture définitive. Et en plus notre héros sympathique est amoureux d'une jeune femme qui malheureusement ne veut pas l'épouser.

J'ai beaucoup aimé les personnages, l'intrigue et la fin qui laisse présager d'autres aventures ailleurs tout aussi passionnante. La seule chose qui m'a un peu gênée mais ce n'est pas bien grave, c'est le côté parfois moderne de certains termes employés qui font que l'on sort parfois de l'époque et du contexte. Cela dit, le récit est suffisamment prenant pour qu'on n'y prête plus attention au bout de quelques pages.

L'ENIGME DU DRAGON TEMPÊTE d'I.J PARKER
Ed 10/18 403p
Trad : Mélanie Blanc-Jouveaux


Sugawara Akitada jeune fonctionnaire au ministère de la Justice est envoyé dans la province de Kazusa pour savoir où sont passés les trois derniers convois d'impôts qui ne sont jamais arrivés à la capitale.

Après avoir commencé par le deuxième tome, il me fallait bien continuer par le premier. On y fait donc la connaissance d'Akitada de son vieux serviteur mais néanmoins plein de ressources Seimei et d'un exhubérant « Tigre des montagnes » alias Tora qui entre à son service mais ne s'embarrasse pas du protocole et semble tout ignorer des usages entre maître et serviteur. Une intrigue bien embrouillée avec des morts, des séquestrations, des moines pas «catholiques » heu.. « bouddhistes ? », de la corruption, des caches d'arme, une jeune peintre en danger, de beaux sentiments et heureusement que le cerveau d'Akitada fonctionne bien pour tout débrouiller dans cette affaire. Une série bien intéressante avec des personnages que l'on aime bien suivre dans leur petite vie comme dans leur enquête. Difficile de lâcher le livre avant d'arriver à la fin.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Georges F. 26/05/2008 10:26

"Euh dois je avouer n'avoir lu que le premier tome de La recherche ou bien je risque de perdre toute crédibilité ? Euh dois je avouer n'avoir lu que le premier tome de La recherche ou bien je risque de perdre toute crédibilité ? "Rassurez-vous, c'est avec de tels aveux que vous consolidez votre crédibilité.PS : Je trouve que votre fond multicolore est très joli pour décorer un écran, mais beaucoup moins plaisant quand il s'agit de lire les textes édités dessus. On ne sait jamais qui a posté quoi, et c'est parfois frustrant.

Frisette 24/05/2008 17:43

C'est bien tentant tout ça.  Je note.

betty 24/05/2008 09:32

Je ne dis rien sur le afit que tu commences les séries par n'importe quel bout , je fais pareil donc ;-)Par contre , cette série me tente vraiment : japon médiéval en 10/18 , je vais regarder ça de plus près...

yueyin 23/05/2008 10:34

ça se confirme donc.... une série à tenter :-))))

Chimère 03/05/2008 12:36

 je ne l'ai pas fais exprès non plus :) Euh dois je avouer n'avoir lu que le premier tome de La recherche ou bien je risque de perdre toute crédibilité ?