Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 06:50
LA LEGENDE DES TUEUSES-DEMON : 1 LE GRAND PAYS
d'ANGE

Ed Bragelonne/332p


Malïn a quatorze ans, lorsqu'une tâche violette apparaît sur son bras, le condamnant au suicide rituel. Car tout membre de la famille de l'Immuable, même aussi mineur que Malïn ne doit posséder aucune imperfection physique. Une tâche, une cicatrice, une déformation quelconque et on vous conduit dans une chambre avec du poison et une dague en vous laissant une journée pour mourir. Mais Malïn ne veut pas mourir d'autant qu'il est persuadé que cette tâche suspecte est l'oeuvre d'un démon et non d'une maladie contagieuse. Et alors que l'on massacre tous les membres du palais atteint par la même tâche, il s'évade en compagnie d'Alia une jeune fille promise comme concubine de l'héritier du trône de l'Immuable pour chercher l'aide d'une Tueuse de démons. Mais le monde à l'extérieur du palais est plutôt déconcertant.



Si on se retrouve avec une quête plutôt classique d'un jeune garçon parti pour sauver son peuple, il faut bien avouer que 1) la fin surprenante donne envie d'avoir la suite car les choses s'avèrent finalement moins simples qu'elles ne le paraissaient au prime abord, 2) plusieurs petits mystères bien intrigants demandent une réponse, 3) la situation géo politique du Grand Pays est loin d'être stable et promet quelques rebondissements de taille. Bon alors, j'ai trouvé ce premier tome plutôt bien fait, avec des personnages intéressants à suivre. Mon seul regret est peut-être la facilité avec laquelle un gamin de quatorze ans sans ressource peut soudain devenir un chef de guerre mais la fin justifie cette facilité en offrant un coup de théâtre saisissant et la promesse d'une suite explosive. D'autre part, j'aimerai bien savoir ce que signifient ces routes de couleurs qui sillonnent le pays et donc rien que pour cela et les personnages qui y sont associés je terminerai la série c'est sûr. J'ai eu un peu de mal à apprécier les deux personnages principaux au début mais ils finissent par être plus intéressants et complexes au fur et à mesure qu'avance le récit. Au final, un premier tome qui annonce une suite qui promet d'être très intéressante à lire.


Merci à Yueyin qui a eut l'extrême gentillesse de m'offrir ce beau livre qui outre une belle illustration de couverture possède également des illustrations crayonnées à l'intérieur tout aussi belles.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 23/12/2008 11:39

Karine, tu m'impressionnes, tant de sagesse, j'en suis sans voix...

Karine :) 22/12/2008 05:08

Je vais attendre votre avis sur la suite avant de le noter... si, si, je deviens presque raisonnable!!

Chimère 16/12/2008 17:28

Chiffonnette, si ce n'était que celui-ci qui faisait envieJoelle, tiens toi aussi tu en as trop en cours, moi mon défi perso cette année c'est de les finir ces sériesYueyin, Isil, on se rejoint finalement sur l'appréciation. J'espère que la suite sera à la hauteur de ce que l'on peut espérer y trouver après une telle fin.

Isil 16/12/2008 16:03

Tout comme Yueyin et toi, c'est la fin surprenante qui fait vraiment apprécier ce roman et donne envie de connaitre la suite. Mais moi, je n'ai pas les illustrations intérieures :-(

yueyin 15/12/2008 17:49

C'est pour toutes ces choses imprévues que j'ai été séduite... les personnages ne m'étaient pas spécialement sympathiques, et en fait d'une façon surprenante, j'avais raison (comme les tueuses démons d'ailleurs) ce qui n'est PAS ce que j'attendais (je n'ose pas spoiler plus avant)... j'ai été prise complètment à contre pied par le dernier tiers du récit qui en fait explique plein de choses vues dans le grand pays (du moins explique pourquoi on s'y est attardé).. enfin c'est le grand pays lui-même qui m'a accroché alors que les personnages n'avaient pas encore éveillé mon attention, quel endroit tout à fait étrange, aussi inhospitalier qu'une contrée imaginée par Vance lui-même, doté d'un passé oublié visiblement complexe.. enfin... voilà... tout ce qui nous a toujours fait lire de la fantasy.. le héros en moins :-)