Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 00:29
LA FORMULE PREFEREE DU PROFESSEUR
de Yoko OGAWA
Ed Actes Sud/247p
Trad : Rose-Marie Makino-Fayolle
 
 
 
Une aide ménagère est engagé chez un ancien professeur de mathématique qui suite à un accident a une autonomie de mémoire de quatre-vingt minutes. C'est en amenant à sa demande son fils de dix ans, que des liens très solides vont se tisser entre eux trois grâce aux mathématiques et au base-ball.
 
Je l'avoue, je n'ai pas accroché du tout aux formules de mathématique ni aux savants calculs du professeur. La science des chiffres me laisse considérablement de marbre. Par contre, ce qu'il y a autour, la vie de l'aide ménagère, ses relations avec le professeur et son fils, l'amitié entre le vieil homme et le petit garçon, le chapitre où ils vont voir un match de base-ball tous les trois, ça j'ai aimé. J'ai apprécié le passage de relais entre les générations qui se fait. Une très belle histoire qui donne envie de découvrir le reste de l’œuvre de l'auteur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lou 01/01/2007 19:57

Je n'ai pas vraiment eu de problème en voyant le professeur s'enthousiasmer pour les formules et les chiffres, mais j'ai plus apprécié d'autres romans d'Ogawa. Les relations y sont à mon avis toujours bien dépeintes, en revanche l'ambiance est un peu plus glauque, du moins très étrange. "Le Musée du Silence" m'a fait beaucoup penser à "la formule préférée du professeur", les maths en moins !Ravie en tout cas d'avoir découvert ton blog (ouh là, beaucoup de nouveaux livres en perspective !), je reviendrai régulièrement :)Bonne année !