Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 04:12
LA PETITE VOIX DU COEUR de Billie LETTS
Ed Pocket
Pages : 402
Trad (anglais) : Thierry Arson
Format poche
Genre : littérature américaine

Chaîne de livres 2009 : maillon numéro 9


Novalee Nation 17 ans, enceinte, est abandonnée par son petit ami sur un parking de supermarché d'une petite ville, sans rien. Grâce à la solidarité des habitants, elle parvient à se construire une nouvelle vie avec sa fille...

Une très jolie histoire toute douce un rien idéaliste mais qui fait du bien à lire. Le roman me rappelle un peu L'arbre aux haricots de Barbara Kingsolver que j'avais beaucoup aimé. On y trouve la même thématique d'une jeune femme en charge d'un enfant qui atterrit dans une ville perdue et qui réorganise son existence grâce à l'amitié de ses habitants parfois les plus excentriques. J'aime bien que l'on suive en parallèle le destin du petit ami indélicat également. Le seul petit truc qui me gêne c'est le prénom donné à sa fille par l'héroïne. Encore une qui n'est pas gâtée dès le départ dans la vie et qui finira sur le divan d'un psy plus tard parce que franchement Americus Nation, vous trouvez ça facile à porter vous ?

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

anjelica 17/07/2009 16:00

Ah le choix des prénoms toute une histoire

Chimère 21/07/2009 13:25


Certains parents sont plus inspirés que d'autres


Chimère 13/07/2009 01:37

Isil, Novalee ça sonne toujours mieux non 
Ys, C'est bien  la douceur de temps en temps

Ys 10/07/2009 22:54

"Une très jolie histoire toute douce", ça m'inquiète !

Isil 10/07/2009 13:06

Ben déjà, la mère s'appelle Novalee. Ca m'a fait pensé à un livre qui se demandait si on pouvait s'appeler "Loser" et réussir dans la vie :-)Le livre, je l'ai trouvé sympathique mais pas inoubliable.

Chimère 09/07/2009 01:26

Edelwe, pour certains il y aurait même de quoi intenter un procès à leurs géniteurs. Je pense en particulier à une certaine Ambre-Fourmi, et un Zebulon aussi. Karine, un livre doudou comme c'est mignonLeiloona, c'est avec ce genre de détail que l'on peut complètement sortir de sa lecture et ne pas adhérer. Heureusement, la fille n'est pas si présente que cela tout est centrée sur Novalee la plupart du temps.