Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 02:47
LES NUITS BLANCHES DU CHAT BOTTE
de J.C DUCHON DORIS
Ed 10/18 238p
 
En octobre 1700 des crimes sanglants ont lieu dans la région des Alpes provençales. Quel lien existe t-il entre un couple de vieux bergers morts étranglés avec des cailloux blancs dans la bouche et des jeunes filles recouvertes d'une cape rouge ? Le procureur Guillaume de Lautaret aidée par Delphine d'Orbelet jeune fille de la noblesse locale mène l'enquête.
 
Une enquête au pays des contes de fées. L'écriture est agréable à lire et l'assassin est très bien caché. Un bon policier sur fond de chasse aux protestants commençant pas la traditionnelle phrase des contes : Il était une fois...  J'ai passé un bon moment à trifouiller mes neurones pour trouver l'assassin (vraiment très bien caché) mais je n'ai pas sauté au plafond non plus en criant au génie. Disons, que le récit est suffisamment captivant pour qu'il se laisse lire facilement. Reste à savoir si le deuxième tome de la série ne serait pas plus intéressant.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Disons que ça se laisse lire. J'aimerai bien voir si sur la durée ça ne s'améliore pas ensuite.
Répondre
L
Je n'ai pas particulièrement aimé ce tome. Les scènes sexuelles n'apportent rien et je me souviens d'une scène dans laquelle l'héroine est entourée d'une horde sauvage de paysans avec leurs attributs exposés, la façon de raconter ne m'a pas plus et j'ai trouvé l'intrigue sans saveur!
Je n'ai pas lu la suite
Répondre
Y
une nouvelle série... ah ah !
Répondre
G
Ce premier titre de la série ne m'avait pas enthousiasmé (pourtant l'idée de départ était bonne!), je n'ai jamais lu la suite.
Répondre