Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 12:10
COEUR D'ENCRE de Cornelia FUNKE
Ed Hachette/665 p
Trad (allemand) : Marie Claude Auger
 
C'est l'histoire d'une petite fille Meggie dont le père Mortimer dit Mo restaure les livres. L'aventure commence lorsque Meggie aperçoit par une nuit d'orage un homme très étrange. Il s'appelle Doigt de Poussière et semble très bien connaître son père. C'est alors que Meggie commence à se poser des questions. Pourquoi son père ne lui a jamais lu des histoires à voix haute ? Qu'est-il réellement arrivé à sa mère ? Qui est Capricorne ? Toutes ces questions ont peut être un rapport avec un livre rare intitulé Coeur d'encre.
 
Bien qu'il s'agisse d'un livre jeunesse, l'histoire est suffisamment prenante pour qu'elle convienne également aux adultes. En réalité c'est une histoire faite pour les lecteurs quel que soit l'âge. Une histoire effrayante par moment et qui vous emporte dans un monde où la magie est basée sur le pouvoir de la lecture. L'écriture est simple mais sans être "enfantine". Les bons ne sont pas toujours sauvés et les méchants ne sont pas toujours punis.  Chaque chapitre a en exergue un extrait de livre, cela va de Tolkien à Alberto Manguel en passant par Mark Twain en rapport avec les évènements décrits. De quoi ravir les mordus de livres et nous sommes nombreux dans ce cas non ?. 
 
A noter que les illustrations intérieures sont de l'auteur et que le livre est sorti en poche chez Folio.
Note biographique : Cornelia Funke est née en 1958 en Westphalie. Elle a fait des études de pédagogie et de graphisme. Pendant quelques années elle a illustré les histoires des autres avant de se lancer elle-même dans l'écriture. Avec une quarantaine de romans et de séries dans les genres les plus variés, elle est aujourd'hui en Allemagne l'écrivain pour la jeunesse la plus connue et la plus appréciée. Ses romans ont obtenu de nombreux prix et eu un grand succès en Allemagne, en Angleterre et aux Etats Unis. Après Le prince des voleurs, Coeur d'encre est son deuxième livre traduit en français. Cornelia Funke vit près de Hambourg avec son mari et ses deux enfants.
Une suite à Coeur d'encre, Sang d'encre devrait être publiée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 23/06/2007 07:30

En même temps, la fin se suffit à elle-même en dépit des questions sans réponse qu'elle ne traite pas. Elinor, c'est le personnage que l'on déteste au début et qu'on finit par aimer à la fin.

Cune 22/06/2007 21:35

Ayé, lu ! Je l'ai trouvé pas mal, bien qu'un peu longuet. Le rythme s'essoufle un peu vers la fin, on a envie de certains rebondissements, qui n'arrivent pas... Je lirai malgré tout Sang d'encre, je veux savoir ce qu'il advient de Doigt de poussière et de son nouveau fan... Et puis j'ai beaucoup aimé Elinor. (Ah ah !)(PS. Un poil prétentieuse-creuse, la Fée Clochette, hein ?? ;o))

Flo 19/04/2007 10:14

Argh ! La biblio de Toulouse ne l'a même pas ! (par contre elle a un de ses livres en VO, comprendre en allemand...).Ta proposition est bien sympa Chimère mais vu la bête tu vas avoir des frais de port épouvantable et je ne veux pas abuser de ta générosité ! Puisque je passe par là, as-tu vu ma dernière folie sur mon blog, le swap de livres ? Chiffonnette : méfie-toi, Chimère est une tentatrice de première catégorie. Elle m'a fait tester de la fantasy !! :o :p

ChimÚre 18/04/2007 12:07

Ah oui mais Chiffonnette c'est ma grande ambition, induire mes visiteurs en tentation irrésistible ! :)

chiffonnette 17/04/2007 12:03

Arghhhh! Et de deux dans la même journée, vile tentatrice! Et malheureusement, j'ai une virée Fnac prévue vendredi. Je  ne vais pas pouvoir résister c'est sûr! D'autant que je l'avais vu me passer sous le nez et qu'il me semblait bien sympa!