Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 11:26
INDIAN CREEK de Peter FROMM
Un hiver dans les rocheuses
Ed Gallmeister/266p
Trad : Denis Lague-Devoldère

Indian-creek.jpg
 
Les œufs des saumons mènent à tout même à une carrière littéraire. C’est ce qui est arrivé à Peter Fromm auteur de nouvelles et romancier. Alors qu’il était un jeune étudiant en biologie animale et ne sachant pas quoi faire de son existence, il a l’idée farfelue d’accepter l’offre de travail du ministère des eaux et forêts dans un projet de réinsertion du saumon dans les cours d’eau. Sa mission s’il l’accepte : passer seul sept mois dans les rocheuses, à Indian Creek et veiller sur des millions d’œufs de saumon implantés là. Pauvre inconscient ! Le crâne bourré de lectures sur les trappeurs et aventuriers du grand Nord, Peter Fromm est certes plein de bonne volonté mais il n’a aucune expérience réelle des hivers rigoureux sous une tente, seul sans personne vers qui se tourner en cas de problème (le téléphone marche une fois sur dix et de temps en temps la radio capte une émission), bref quand il le voit débarquer avec son chien, les gardes forestiers ont des doutes sur les chances qu’il a de s’en sortir vivant et sain d’esprit. Il y parviendra et en plus il en profitera pour raconter avec une plume alerte et pleine d’humour son expérience qui lui aura ouvert d’autres horizons, et une carrière d’auteur. En fait, c’est même tellement bien écrit que je suis très impatiente de découvrir les œuvres de fiction de cet écrivain tant j’ai eu le gros coup de cœur pour ce livre. Si c’est aussi bien fichu que celui-là, je prends de suite. Ce n’est jamais ennuyeux, les descriptions de la faune et de la flore sont d’une grande richesse, en fait vous y êtes. Oui moi aussi j’ai eu froid pendant une bonne partie du récit. Seul bémol, mon peu de goût pour la chasse font que certaines descriptions de cette activité me sont restées sur l’estomac mais ne sont pas vraiment choquantes dans le contexte où l’auteur a besoin de se nourrir. Et puis de temps en temps, des gens viennent près de son camp, il reçoit du courrier de sa famille (chapitre fantastique où l’auteur se décrit comme un gamin le matin de Noël avant d’ouvrir ses cadeaux). Un récit humain, tendre et humoristique (la séance du premier abattage d’arbre est exceptionnelle dans le genre) à ne pas rater.
 
Chinook a aimé aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yueyin 05/06/2007 08:55

Que du bonheur ! j'adore l'idée... on a tous envie de temps à autres de partir jouer els ermites au fond des bois... evidemment par livre interposé c'est moins dur physiquement :-)

cathe 04/06/2007 18:58

:-)Dans le même genre je te conseille "Désert solitaire" d'Edward Abbey (l'auteur prend un emploi de garde saisonnier dans les Rocheuses), c'est superbe ! (collection "Voyageurs" de Payot)

Chimère 04/06/2007 18:42

Cathe, j'ai tellement aimé que je suis en train de lorgner sur les autres titres de la collection dans laquelle il est publié; il y a deux trois titres qui me tentent pas mal.Allie, c'est déjà le premier pas vers une belle lectureBellesahi, monsieur à bon goût tu le lui diras :)

BelleSahi 04/06/2007 15:05

Ah celui-là c'est mon mari qui l'a lu !http://dlivresetdchamps.canalblog.com/archives/2007/03/06/4225169.html#comments

Allie 04/06/2007 00:09

Il est sur ma LAL! Et il me tente beaucoup ce livre!