Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 05:35
TOTTO-CHAN La petite fille à la fenêtre
de Tetsuko KUROYANAGI
Ed Presses de la Renaissance/289p
Trad (japonais) : Olivier Magnani
 
La petite Tetsuko alias Totto-chan renvoyée de son école parce qu’elle gênait le bon déroulement des cours est admise dans un autre établissement : L’école Tomoe. Une école pas comme les autres. On y fait classe dans des vieux wagons des chemins de fer, il n’y a pas d’uniforme scolaire et les élèves choisissent eux même dans quel ordre étudier les matières. Très vite Totto-chan s’intègre, prend goût à l’école et se responsabilise peu à peu. Quand elle sera grande, elle dansera Le lac des cygnes ou sera institutrice à l’école Tomoe ou bien les deux. Mais, la guerre conduira à la destruction de l’école sous un bombardement.
 
Tetsuko Kuroyanagi célèbre animatrice de télévision au japon, actrice, ambassadrice de l’UNICEF, directrice adjointe de l’orchestre philharmonique de Tokyo raconte l’expérience de cette école sortant de l’ordinaire où elle avait été admise après son renvoi de sa première école et c’est charmant. On finit presque par regretter que notre propre scolarité ait été aussi banale et à rêver d’une école dans des wagons de train, où le directeur viendrait en personne vérifier si votre repas contient quelque chose de l’océan et quelque chose de la montagne pendant la pause déjeuner et où on favoriserait l’épanouissement des élèves via leur centre d’intérêt. Se plaçant du point de vue de la petite fille qu’elle a été, l’auteure a un style très simple et l’histoire peut facilement être accessible pour les jeunes. J’avais précisé que ce livre avait l’air d’être du bonbon et je confirme : c’est une délicieuse petite douceur à lire. Plus intéressant encore, la postface, où l’auteure revient sur son enfance, l’école Tomoe et celui qui l’a créé, et sur ce que sont devenus certains des élèves qui étaient ses camarades de classe. Tous les ans, un certain nombre d’entre eux se réunissent avec conjoint et enfants à la même date au 3 novembre depuis des années. Ils n’ont jamais oublié cette école et ce qu’elle leur a apporté. Il semble qu’à l’origine Totto-chan, la petite fille à la fenêtre était publié en chapitre mensuel avant d’être relié en un seul volume. Cela se ressent un peu à la lecture mais n’est pas gênant. Par contre, je regrette que les dessins de l’illustratrice Chihiro Iwasaki qui devaient accompagner chaque chapitre et qui existent dans le livre en version originale n’aient pas été intégrées mise à part celui de la couverture que j’aime beaucoup. 
 
« Que sont-ils devenus tous mes camarades de classe qui ont « voyagé » dans le même wagon que moi ? » (extrait)
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frisette 15/04/2007 15:33

Que c'est tentant!  Et qui sait, peut-être que ça pourrait me donner des idées pour les élèves qui sont disons moins réceptifs à mon enseignement.  Oulala, comme je suis politiquement correcte là! :D ;)
Donc, je note!
 

Hilde 07/02/2007 15:58

ça y est, il a rejoint les autres! Je l'ai acheté hier d'occasion mais en très bon état! Je suis vraiment tombée dessus par hasard, sous une pile de livres, chez un bouquiniste. En ce qui concerne ma liste, elle peut devenir énorme, ce n'est pas dramatique, c'est le stock que j'ai parfois du mal à contrôler mais comparé à certaines lectrices, je me trouve parfois bien raisonnable ;-)

Jo Ann v. 29/01/2007 13:46

Avant 2008, c'est sûr!! :P

cathulu 29/01/2007 06:16

Tout cela erst fort intéressant, je note !

ChimÚre 28/01/2007 20:45

JoAnn, il faut remédier à cette situation.
La couverture est très craquante Florinette, si ça sort en poche j'espère qu'ils garderont l'illustration originale.
Hilde, fais attention ta liste va atteindre des proportions inimaginables.
Gambadou, je vais tenter une recherche sur internet pour voir s'il n'est pas possible de récupérer quelques illustrations.
Yueyin, maintenant que c'est lu, tu constatera que cette couverture rose qui s'harmonisait si bien avec le nouveau look du blog a disparu et c'est un peu embêtant. :D