Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 02:55
LA PETITE FILLE DANS LE CERCLE DE LA LUNE
 de Sia FIGIEL
Ed Actes Sud/199p
Trad (anglais, îles Samoa occidentales) : Céline Schwaller
 
Samoana a dix ans et vit à Malafeou sur une petite île des Samoa. Et c’est elle qui retrace le quotidien de ses habitants, de la misère, de la violence, des secrets d’enfants qu’il ne faut pas confier aux adultes, et des secrets d’adultes qu’il vaut mieux ignorer.
 
Elle n’a pas la langue dans sa poche Samoana et tant mieux. Il y en a plus pour nous. Son style mêlant le samoan à l’anglais (en version originale) est tout ce qu’il y a de plus poétique. Avec humour, tendresse, chagrin ou révolte, elle décrit sa vie dans ce village, par petites touches et sans cacher ses facettes les plu sordides. La voix d’Ana est alors unique de poésie et d’onirisme et sa vie intérieure en est d’autant plus riche. L’écriture est magnifique et l’on s’attache énormément à cette drôle de petite fille dont on n’oubliera pas la voix si particulière.
 
SAMOANA
Le peuple de la mer. Le clan de la mer. Qui est parti sur ses vaka des Samoa aux Tonga. Aux Fidji. A Aotearoa. A Rarotonga. A Tahiti. A Hawaï. Jusqu’aux autres îles de la Moana. Guidé par les étoiles. Guidé par la lune. Le soleil. Les oiseaux. Les requins. Différents poissons. Rouges/verts/rouges. Tel est mon prénom complet. C’est ce que grand-mère Faga m’a murmuré un soir. Pendant que je jouais au Rami avec elle. Et que je perdais à nouveau. Pour la cinquième fois. Voilà toutes les personnes que tu portes dans ton nom Ana. Partout où tu vas. Où que tu ailles.(…) Est-ce pour ça qu’elle m’avait expliqué la signification de mon prénom ? Parce qu’elle savait qu’elle allait mourir et qu’elle estimait de son devoir de me le dire ? ( …) Chaque fois qu’ils m’appellent, ils appellent Samoana makua et tout le clan de la mer. Du moins c’est comme ça que le voit les personnes âgées. (extrait).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

choupynette 01/02/2007 15:14

Ah! Yvon abandonne.... je n'y crois pas!
De figiel j'avais lu le tatouage inachevé, particulier, mais très bien

Eireann yvon 01/02/2007 10:11

Tout est bien ? qui finit bien!
Yvon    

ChimÚre 31/01/2007 22:13

Non c'est pas comme ça que ça marche. Si je n'aime pas un livre de ta sélection c'est qu'il est bien et inversement. Comme ça les lecteurs ne sont jamais déçus !! :D

Eireann yvon 31/01/2007 08:41

 Donc, vous savez maintenant que si je n'aime pas un livre c'est qu'il est "très très bien"et évidement l'inverse étant également plausible, si j'aime un livre, c'est qu'il est "très très mauvais".
Yvon

ChimÚre 30/01/2007 23:03

Eireann, c'est pas bien :D !!! Bon, il en fallait un qui n'a pas aimé maintenant vous savez que ce livre est très très bien. :)