Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 07:58

le pistoleroLE PISTOLERO de Stephen KING

Ed J'ai Lu

Pages :247

Trad (anglais, états unis) : Gérard Lebec

Format poche

Genre : fantasy

Challenge : cycles au long cours...

 

  logocy1

 

L'homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait...ainsi s'ouvre une saga hors normes dans la fantasy, celle de La Tour Sombre (insipiré du poème de Browning Le chevalier Roland s'en vint à la tour noire). Cette première phrase entraîne forcément le lecteur dans un monde étrange, d'autant plus étrange que l'auteur ne donne pas beaucoup d'explication sur cet univers où le western côtoie le féodal entre autres.

Dans un décor à la fois familier et décalé, l'intrigue se resserre autour de deux personnages antagonistes L'homme en noir, probable sorcier maléfique ou pas forcément et Le Pistolero la version du chevalier dans ce monde obsédé à l'idée de trouver la tour sombre et dont son ennemi est le premier indice pour la trouver. Ces deux personnages jouent au chat et à la souris pendant tout le tome jusqu'à leur rencontre finale qui dévoilera une partie du destin du pistolero sur le chemin de la tour sombre dont tente de l'écarter l'homme en noir.

Ce premier tome était à la base une succession de longues nouvelles se basant dans le même univers et c'est probablement la raison pour laquelle ce n'est pas facile d'apprécier l'intrigue d'autant que l'on est dans un flou total. Qu'est ce que ce monde ? Pourquoi et en quoi a t-il changé ? Qui sont ces gens qu'évoquent la mémoire du pistolero ? Est-on sur notre monde dans un temps ou une autre réalité ? Autant de questions qui resteront quasi sans réponse dans ce court tome plutôt abrupt, pas forcément fait pour séduire d'emblée mais qui ouvre à des possibilités énormes pour les tomes qui suivront. Car il s'agit effectivement d'une oeuvre de jeunesse et l'auteur en développera l'intrigue, les personnages, l'univers durant des années tout en liant cette série à ces autres romans.

 

note351.jpg

 

 

 

 

 

 

Les trois cartesLES TROIS CARTES de Stephen KING

Ed J'ai Lu

Pages : 499

Trad (anglais, états unis) : Gérard Lebée

Format poche

Genre : fantasy

Challenge : cycles au long cours...

 

 

 

 

Après sa rencontre avec l'homme en noir et un tirage de cartes façon tarot, Roland se réveille sur une plage déserte et hostile. Il va lui falloir reprendre la route vers la tour sombre mais comme tout héros qui part pour une quête périlleuse, il lui faut monter une équipe de choc à toute épreuve. Ce qui dans le langage de son monde s'appelle un ka-tet et c'est pas gagné vu qu'il est pas bien en forme et que ses futurs « amis » vivent dans notre monde à nous dans différents quand et qu'ils ont leurs propres problèmes personnels du genre drogue, dédoublement de personnalité et autres trucs aussi sympathiques. Pas facile la vie, d'aventuriers, pas facile.

 

C'est dans ce deuxième tome que le lecteur fait la connaissance avec ceux qui vont partir à l'assaut de la tour dans une quête épique et non sans danger. Enfin, il manque deux autres membres du ka tet qui devrait les rejoindre dans la prochaine étape sur le chemin de la Tour Sombre. Une relecture intéressante. C'est à partir de ce deuxième tome, que l'histoire commence à prendre corps et à devenir intéressante et moins étrange sans doute que le premier tome qui a tendance à dérouter le lecteur voire à le perdre complètement. Il s'agit en fait d'un second prologue qui amènera à une suite plus trépidante.

 

note41.jpg

 

 

 

 

 

terres perduesTERRES PERDUES de Stephen KING

Ed J'ai lu

Pages : 567

Trad (anglais, états unis) : J.D Breque et C.Poulain

Format poche

Genre : fantasy

Challenge : cycles au long cours...

 

 

 

 

Probablement, le tome que je préfère le plus dans la série. Je le trouve parfaitement équilibré. Entre, la découverte du monde de Roland, l'avancée de l'intrigue et celle de la mythologie de cet univers, la formation définitive du ka-tet en route vers la Tour Sombre, et la naissance des talents et aptitudes de chacun, impossible de lâcher les pages avant la fin. On découvre également, les liens entre notre monde et celui de Roland, les pièces maîtresses comme la rose, la tortue, le rayon...On y trouve des moments forts comme le passage mouvementé de Jake vers le monde de Roland, l'homme tic-tac, le mono Blaine qui aura son importance et les premières visions de cette Tour Sombre après laquelle courent nos héros.

 

La prairie s'étendait sur plusieurs lieues en pente douce et la Tour Sombre se dressait à l'horizon. C 'était un pilier de pierres ternes qui montait si haut dans le ciel qu'il pouvait à peine distinguer son sommet. Sa base, entourée de roses d'un rouge criard était d'une masse et d'une taille formidables, titanesques mais la silhouette de la Tour n'en était pas moins gracieuse. La pierre dont elle avait été bâtie n'était pas noire, contrairement à ce qu'il s'était imaginé, mais couleur de suie. D'étroites fenêtres se découpaient sur le mur, le gravissant en spirale ; sous les fenêtres grimpait un escalier de pierre apparemment infini. La Tour était un point d'exclamation sombre planté dans la terre et dominant le champ de roses rouge sang. (extrait),

 

Rétrospectivement alors que je sais ce qui va se produire et comment cela se finit, je me dis que ce troisème tome est en quelque sorte une forme d'âge d'or de l'équipée de Roland, Eddie, Susannah, Jake et Ote et je ne peux m'empêcher d'avoir un peu de nostalgie. La suite de leurs aventures ne se fera pas sans douleur, perte et deuil.

 

note451.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 03/03/2012 13:28


C'est une série progressive...en qualité et en volume. . Le premier tome est vraiment le plus difficile, après
si on est pris par l'ambiance, les personnages, l'univers, les autres livres sont plus faciles d'accès. La Tour Sombre ça se mérite. 

Joelle 03/03/2012 12:25


J'ai cette série dans ma PAL depuis des années mais j'attendais de la voir terminée pour commencer à la lire. Et puis, je me suis rendue compte qu'il me manquait certains tomes alors il faut que
je fasse le bilan et que je les achète ;) Mais ça me rassure de voir ta note augmenter au fur et à mesure des tomes :)