Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

5 juin 2006 1 05 /06 /juin /2006 00:02
GORAN TUNSTROM
 
La beauté de la phrase c’est ce qui frappe le plus à la lecture des romans de Göran Tünström. C’est l’auteur parfait pour réveiller cette vieille compulsion qui vous fait recopier les phrases, paragraphes qui vous ont marqués. Le problème c’est que c’est la quasi-totalité des œuvres de Tünström qu’il faudrait recopier. A la limite peu importe l’histoire, la musique de son écriture est tellement plus précieuse
LA PAROLE DU DESERT
 
Ils sont deux. Jean dit le Baptiste en révolte contre l'occupation romaine et déjà engagé dans son destin de prophète et Jésus encore dans le doute quant à sa future vocation mais que le désert va transformer.
 
Deux figures bibliques qui deviennent humains. Jean et Jésus se rencontrent pour la première fois quand ils sont enfants puis leurs chemins respectifs ne cessent de se croiser jusqu'à ce que l'histoire humaine rejoigne le récit biblique. Sans jamais aller à contre courant de ce que le nouveau testament a pu laisser sur le caractère des personnages, l'auteur nous parle d'êtres humains qui se cherchent une voie, un destin, une réponse à leurs questions sur la raison de leur existence dans ce monde et la nature de ce monde. Et comble du bonheur, c'est bien écrit.  On ne peut s'empêcher de s'arrêter pour approuver la justesse d'une phrase, d'un paragraphe, d'une réflexion ou d'un mot placé là plutôt qu'ici et qui donnent encore plus de sens à la lecture.
 
L'ORATORIO DE NOEL
 
Chronique familiale sur trois générations, on y découvre des personnages hors du commun et l'amour de la musique.
 
Ce livre est un éblouissement. J'avais adoré l'écriture de l'auteur et là c'est indescriptible comme les phrases s'agencent pour former des images dans nos têtes et des émotions dans nos cœurs. Ca ne devrait pas vraiment plaire à ceux qui préférent un récit linéaire. On passe de Victor à Sidner puis Aron et encore Sidner. Parfois on ne sait pas très bien qui est qui mais peu importe dans le fond, parce que c'est probablement l'écriture la plus magique et musicale que j'ai lu jusqu'à présent. J'ai été tenté de noter tous les paragraphes, toutes les tournures de phrases que j'aurais voulu écrire moi-même tellement c'est beau mais il m'aurait fallut recopier la moitié du bouquin minimum
 
LE VOLEUR DE BIBLE
 
Johan Jonson Lök est l'homonyme de son ancêtre qui a rapporté à ses risques et périls un des plus grand trésor de la Suède : La Bible d'Argent. Mais, la famille vit dans la misère et ses représentants semblent tous porter sur la bouteille et les combines malhonnêtes. Le rêve de Johan est de voler cette fameuse Bible pour offrir à sa cousine Hedvig une autre vie que la misère.
 
Ou comment, en préparant son larcin, Johan va entrer de plein pied dans le monde du livre et obtenir diplôme universitaire et distinction. Mais voilà, la roue tourne et les choses n'arrivent jamais comme on le souhaiterait.  Les personnages sont fascinants à explorer. J'ai un faible pour Le Père Ambrosio qui va jouer un certain rôle dans la vie de Johan.  Et puis, ces passages que l'on lit et relit parce qu'ils nous parlent et que l'écriture est toujours aussi belle. Je conseillerai de commencer par ce livre là qui est peut-être plus facile à suivre que L'oratorio de Noël pour ceux qui voudraient connaître l'auteur.
 
DE PLANETE EN PLANETE
 
Il s'agit d'un recueil de nouvelles : Merci pour Kowalowski, Arielle, Stella, Mariage fictif, Petite musique de salon, La vraie vie.
 
Comme d'habitude dans un recueil de nouvelles il y du bon et du moins bon. Voici donc quelques petits récits dont certains sont des petits bijoux : une conversation dans un train qui finit par transformer la vie d'un homme, une petite fille venue au monde avec des ailes, des leçons de piano particulières...bienvenue dans les petites tranches de vie racontées par Tunström. A déguster par petits bouts ou à dévorer sans retenue.
 
LE BUVEUR DE LUNE
 
 
Je vous conseillerai de commencer par Le buveur de Lune ou Le voleur de Bible si vous voulez faire connaissance avec cet auteur. L’oratorio de Noël est certes excellent mais sa narration très éclatée peut être très perturbante quand on ne s’attend pas à ce type de récit.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ChimÚre 05/06/2006 20:43

Un jour toi aussi Cuné tu en redemanderas gnégné :D

Cuné 05/06/2006 18:56

Ah oui d'accord... Et moi qui avais pris la peine de répondre à Max Léon sur mon blog... Bon !Ton billet du jour est particulièrement bon, Chimère, je me souviens trèèès bien de l'ennui profond que j'avais ressenti à ma tentative de lecture de l'oratorio mais de l'eau a coulé sous les ponts depuis,  et je compte laisser encore quelques rivières passer.;o)Ceci dit je ne m'avoue pas vaincue, j'y reviendrai un jour.On sent très bien comme tu as aimé.

max léon 05/06/2006 16:31

Un avis intéressant.