Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 03:03
STEFANO BENNI
Le premier livre de Stefano Benni que j’ai lu était Terra ! Le roman sf le plus drôle, délirant, et totalement fou que j’ai jamais lu. Un grand moment de rigolade pure et une histoire qui tenait quand même la route On y croisait un descendant d’Einstein, un gamin surdoué baptisé Franck comme de juste, un vaisseau japonais issu d’une miniaturisation soigneuse, dont l’équipage est formé de rats mutant surdoués à la poursuite d'un vaisseau européen issu lui de la débrouillardise et de la radinerie d’un gouvernement européen fauché qui s’est contenté de transformer en un truc spatial, une grosse boule surmonté de deux autres plus petites, une ancienne effigie d’un grand parc d’animation ultra connu,…Bienvenu dans le monde délirant de Stefano. Benni. Et inutile de vous dire que ses autres livres ne sont pas plus sages. 
 
LE BAR SOUS LA MER
Ed Actes Sud/210 p
 
Le narrateur suit un homme qui se jette dans la mer. Il plonge pour le ramener à la surface et découvre sous les eaux un bar où il est invité à entrer pour écouter les histoires de tous les personnages qui s’y trouvent….
 
20 histoires, 20 merveilles. Chaque conteur reprend une histoire dans le style d’un auteur comme Poe, Melville, A. Christie, etc.…C’est bien le seul livre que j’ai lu où la couverture fait également partie de l’histoire. En effet, chaque histoire est identifiée par un personnage présent sur cette couverture : Le récit du premier homme au chapeau, le récit du barman, et même le récit du chien et de la puce du chien etc. On y trouve des histoires totalement farfelues se déroulant à Zuydingue « célèbre pour ses betteraves et ses menteurs », une histoire délirante de martien égaré sur terre, et les aventures d’une certaine Priscilla Maple détective collégienne amateur. Parfois, un des conteurs fait une petite apparition en tant que figurant dans le récit d’un autre. Surprenant, poétique parfois, toujours fascinant de créativité.
 
ACHILLE AU PIED LEGER
Ed Actes Sud/279p
Trad : Marguerite Pozzoli
 
Ulysse est un auteur en mal d'inspiration travaillant comme lecteur dans une petite maison d'édition du nom de Forge. Or un jour, il reçoit un courrier d'un certain Achille qui souhaiterait le rencontrer. Il accepte le rendez-vous et fait alors connaissance avec un jeune homme handicapé. Une amitié très forte va naître entre eux et bouleverser leurs existences.
 
Inventif, drôle, émouvant aussi, ce sont les adjectifs qui qualifient le mieux ce roman où l'auteur semble énormément se faire plaisir en jouant avec le Verbe : "Au bout de la rue, on entendit un cri rauque et débouchant d'un virage en pente légère, apparut le dragon-chenille. Perçant de ses yeux jaunes le mur de brouillard, il se dirigea vers ses proies, balançant sa tête monstrueuse. Il mesurait plus de dix mètres de long, était rouge sang, avec six pattes ridées sur lesquelles il galopait à toute vitesse entre les files de voitures garées. Lorsqu'il fut près de l'abri, il fit clignoter un petit oeil jaunâtre sur la partie droite de son mufle-un clin d'oeil chargé d'un désir obscène. Puis il s'arrêta en faisant crisser ses crocs devant les humains incapables de fuir, paralysés par la terreur".(extrait-description d'un autobus version Stefano Benni). Et puis il y a cette idée extraordinaire de donner un nom en rapport avec la mythologie grecque ou latine à chaque personnage du roman ce qui permet de jouer sur ce que l'on sait de ces références. Il est bien évident que le directeur de Forge la maison d'édition ne peut pas s'appeler autrement que Vulcain. Mais c'est la relation Achille-Ulysse qui fait l'intérêt de cette histoire. Achille du fait de son nom est destiné à la tragédie comme il le dira lui-même mais son passage dans la vie d'Ulysse va forcer celui-ci à enfin agir pour réaliser ses rêves.
 
 BAOL
Ed Rivage poche
Trad (italien) Françoise Brun
 
Bed est un mage baol chargé de récupérer une cassette vidéo pour le compte d’une ancienne vedette comique que tout le monde croit mort.
 
« Etre Baol c’est avoir comme philosophie, l’amusement, la fantaisie » Un roman où sont égratignés avec humour bien des travers de notre société actuelle, l’omniprésence des médias, le culte de la célébrité à tout prix, le trucage des informations, etc…et au milieu de ce monde faux, artificiel et bien triste, il y a Bed qui n’est autre q’une certaine forme de pensée, de liberté d’esprit, une incarnation du rêve et du merveilleux dans le quotidien.
 
Bien triste est l’homme qui n’a d’amour que pour les choses qui s’éloignent (Baolian livre des pensées baol I vers 1240-1241)
Si l’époque ne te demande pas le meilleur de toi-même, invente une autre époque (Baolian livre II vers 16-17)
 
BAR 2000
Ed Actes Sud/218p
Trad (italien) Marguerite Pozzoli
 
Autour d’un même thème, le bar et ses habitués, Stefano Benni livre vingt trois nouvelles succulentes d’humour, de poésie et toujours une grande aptitude à faire entrer ses lecteurs dans des délires inventifs captivants.
 
On trouve de tout dans ce recueil, une étude sur la psychopathologie des comptoirs de bar, ou sur le bar plouc, Le bar de la nageoire, célèbre pour ses pêcheurs vantards et menteurs dont les histoires de pêche invraisemblables n’arriveront jamais à la hauteur de celle de Claude l’artiste qui avait entrepris d’apprendre la langue des poissons et ce qu’il découvrit alors dans le monde du silence. On y croise les spécimens les plus courants de ce genre d’endroit, les petites vieilles dans la table du coin, le râleur, l’accro au portable et il se raconte de drôles d’histoires dans ces endroits là.. ;Vous avez le choix pour vous régaler

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 12/05/2009 09:34

Waw ! Je note illico Achille au pied léger ! 

ChimÚre 26/11/2006 11:59

Très, très beau roman. Tu ne devrais pas le regretter. J'ai eu la gorge serrée d'émotion quand je l'ai fini.

Papillon 25/11/2006 21:19

Merci pour ce post qui me rapelle très oportunément que je m'étais promis de lire Achille au pied léger ...