Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

30 avril 2006 7 30 /04 /avril /2006 11:15
SHERLOCK HOLMES N'A PEUR DE RIEN
 (Baker street 1)
Ed Delcourt
 
 
 
Je ne suis pas très BD et ne sait pas en parler comme il le faudrait. Mais, de temps en temps, on tombe sur une petite perle comme ce premier tome d’une série mettant en scène le duo de comique euh…de détectives le plus célèbre au monde : Sherlock Holmes et son comparse le Docteur Watson.
 
 "Coup de chance : l'inspecteur Lestrade avait pu nous trouver grâce à notre chère logeuse. Scotland Yard avait obtenu un renseignement terrifiant : On allait attenter à la vie de la Reine lors de sa présence aux Higlands games"
Watson : Vous entendez cela Holmes ?
Holmes : Qu'elle crève !
 (extrait)
 
Vous n'avez pas l'image mais au moins vous avez le ton. J'ai ri du début à la fin. Si vous connaissez la série télé avec Jeremy Brett dans le rôle titre, vous allez tout de suite reconnaître les personnages (même s'ils sont caricaturés et furieusement décalés pour certains) leurs manies de langage et de gestes et calquer leur voix sur les dialogues est à mourir de rire. Même les décors sont tout droit sortis de cette série (que je vous recommande au passage, elle est vraiment excellente) En plus, nous avons droit entre chaque histoire à une page de dessin au crayon mettant en scène  un des personnages. Au moins, vous saurez que non, Madame Hudson n'est pas cette gentille vieille dame bien serviable que l'on croit. C'est une cuisinière redoutable (sa spécialité la méduse aux câpres), le cigare au bec et la bouteille de whisky à la main, que Lestrade est un sacré rigolo dans son genre et que le professeur Moriarty est bien le sadique que l'on s'imagine mais en beaucoup plus drôle. J'ai bon espoir que les deux autres tomes de la série soit aussi bons que le premier.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jo Ann 01/05/2006 17:15

Oui! C'est vrai! :D
Par contre, L'homme qui... est depuis des années sur mes étagères, j'ai jamais réussi à le terminer! Il faut que je m'y mette! :D

ChimÚre 01/05/2006 16:03

Le plus grand des détectives, oui c'est lui/Sherlock Holmes le voici ! ah mon enfance à moi naussi. J'adorais la tronche irrésistible du Docteur Watson. Et bien tu vois que tu as réussi à me trouver Thom :D
JoAnn,  je l'ai lu et pourquoi crois tu que je m'escrime à tenter de placer en livre du mois son autre roman qui est encore plus délirant. L'homme qui tua Getulio Vargas hum ?

Jo Ann 01/05/2006 03:27

Dans le Sherlock décalé, tu as lu "Élémentaire, ma chère Sarah" de Jô Soares?
Les puristes n'ont pas vraiment apprécié que Sherlock soit ainsi tourné au ridicule, mais le livre est extra! Je me suis régalée (et j'ai honteusement oublié de rendre mon livre à ma marraine...)!