Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 00:02
LA HORDE DU CONTREVENT d'Alain DAMASIO
ed La Volte/521p
 
Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu'un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s'y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d'eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu'en Extrême Aval ait été formé un bloc d'élite d'une vingtaine d'enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueule, leur vie durant, le vent jusqu'à sa source, à ce jour jamais atteinte : l'Extrême Amont".
Mon nom est Sov Strochnis, scribe, Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m'appelle aussi Golgoth, traceur de la horde, Arval l'éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l'azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l'ultime."
 
"Nous sommes fait de l'étoffe dont sont tissés les vents" (extrait).
La lecture de La Horde du Contrevent  est une aventure à elle seule. Il faut accepter d'entrer dans un monde hors norme où c'est au lecteur d'imaginer, de bâtir des hypothèses sur l'univers dans lequel se déroule l'histoire : une histoire passionnante épique, racontée à près de 22 voix. 
Ce qui surprend avant tout c'est la forme particulière du roman. La pagination est inversée (de la page 521 à 0), les personnages sont représentés par un glyphe associé à leur nom [ ) Sov Strochnis, Scribe<> Aoi Nan, cueilleuse et sourcière,  X Oroshi Melicerte, aéromaître, )- Arval Redhamaj, Eclaireur, (.) Alme Capys, soigneuse, ~ Callirhoé Déicoon, Feuleuse, etc..] car chacun d'entre eux devient narrateur et raconte l'histoire. Il faut donc se reporter assez souvent sur la liste des personnages pour savoir qui parle (sauf pour les principaux que l'on finit par mémoriser).
Il ne faut pas oublier l'inventivité du vocabulaire lié au souffle, au vent etc...On y rencontre des créatures appelées Chrones aux propriétés étonnantes.
C'est un roman qui se dévore une fois acceptés les partis pris de l'auteur mais qui peut éventuellement déboussoler les lecteurs habitués à une trame classique en fantasy.
 
") De mon passé de rafale, je n'ai jamais cherché à dégravoyer le lit. Mes souvenirs sont faits d'épaisseurs, de vents et de poussière. Je coule, j'avance à pas élastiques, délardé comme une pierre, étréci jusqu'au dense, jusqu'à l'axe. Avant même de naître, je crois que nous marchions. Nous étions déjà debout, la horde entière étalée en arc, déjà fermes sur fémurs et nous avancions avec nos carcasses raclées et nos côtes nues, les rotules rouillées de sable, à griffer le roc avec nos tarses. Nous avons marché longtemps ainsi, tous ensemble à chercher la première de toutes nos prairies. Nous n'avons jamais eu de parents : c'est le vent qui nous a faits." (extrait)
 
Le CD : le roman est vendu avec un CD spécialement créé pour être écouté pendant la lecture du roman. Personnellement, mise à part 2 ou 3 morceaux plutôt agréables, j'estime que c'est un plus dont on peut se passer, d'autant que les passages parlés gênent plus la lecture qu'ils ne la prolongent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 28/09/2007 07:30

oui, on voit venir la fin très tôt dans le livre mais je n'ai pas trouvé cela trop frustrant. Je suppose que j'ai été charmée par le ton et l'écriture si singuliers.

efelle 27/09/2007 21:27

Je dois avouer que j'ai été un petit peu déçu par la toute fin qui est annoncée quasiment dès la première page pour le reste par contre la magie a fonctionnée.

kalistina 11/08/2006 19:49

Voui, il est trop méconnu, c'est bien dommage! J'espère une rapide sortie en poche, ça devrait aider. As-tu lu son autre roman?

ChimÚre 08/08/2006 19:21

Quelle joie de rencontrer une fan ! Ce livre est réellement unique en son genre et pour ceux qui aiment l'inventivité dans le texte comme dans sa forme c'est un bonheur. :)

kalistina 08/08/2006 19:16

Quel plaisir de lire une note consacrée à ce fabuleux roman, unique! Il est inclassable et vraiment époustouflant.