Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 02:36

ROSE DE PIERRE d'Anne BRAGANCE

Ed Pocket/213p

Rose-de-pierre.jpg


Rose a treize ans et vit avec sa mère qui est aussi son professeur principal et qu'elle ne doit jamais appeler maman mais Madame T. Sa mère la trouve trop grosse, sournoise, menteuse, et mauvaise fille. Heureusement, dans cette ambiance de brimades quotidiennes, il y a les livres que sa tante Lise lui offre à Noël et Souade sa meilleure amie.


Vingt-sept sourires viennent d'éclore sur les lèvres de mes bons petits camarades. Comme de juste la vingt-huitième bouche la mienne ne suit pas le mouvement. Bien au contraire, elle se crispe, elle grimace et je devine que tiraillées par tous ces muscles minuscules ligués contre moi, mes lèvres vont se mettre à trembler : alors une fois de plus je serai lamentable, un objet de dérision pour toute la classe. Dans trois seconde, les larmes jailliront-d'autres muscles et de petites glandes sournoises travaillent déjà à me trahir- et Madame T. assistera triomphante à ma débandade. Sa voix s'élève alors pour une seconde sommation:
- Dehors, grosse truie
Les r roulés en tonnerre, les s assassins, c'est une musique que je connais bien. Autour de moi, ça jubile. Vingt sept visages épanouis, ricanants, bouquet de fleurs carnassières, oeuvre de Madame T. qui n'a pas de rivale dans l'art de l'ikebana.(extrait). La première page met tout de suite dans l'ambiance et on se doute que dans un environnement aussi peu favorable au bon épanouissement d'une personnalité, Rose risque à tout moment de dangereusement déraper. En attendant, Rose cherche son père qui a disparu de sa vie et de celle de sa mère quand elle avait quatre ans, elle cherche ses racines algériennes grâce à Souade et sa famille qui sont l'antithèse de sa famille à elle, et tente d'échapper à la terrible Madame T. par les livres et les rêves. Et puis, un jour sa vie bascule dans le drame. Une lecture agréable mais sans le petit plus de L'heure magique de la fiancée du pickpocket. Certes, ce n'est pas du tout le même sujet ni la même ambiance mais, j'ai eu un peu de mal à bien entrer dans le récit. Elle est touchante Rose mais j'ai parfois eu l'impression d'avoir déjà lu ce genre de texte sur les enfants mal aimés et sur qui l'un des parent déverse toute sa rage d'avoir été quitté. Ce ne fut pas non plus ennuyeux, disons que cela se lit bien mais que je ne suis pas certaine d'en retenir grand chose.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anjelica 05/02/2008 18:40

Je n'ai pas encore lu cette auteure pourtant je l'ai pas un de mes cahiers...

Molinia 04/02/2008 15:55

Ah, je trouve que ce livre a un intérêt, au contraire. La preuve, je l'ai lu il y a longtemps et il reste dans mon souvenir. Cette enfant m'avait mise assez mal à l'aise il me semble mais j'avais eu la sensation que de me pencher sur son histoire, c'était s'intéresser à elle, ce qui n'est pas rien.

Chimère 31/01/2008 22:48

Certes, c'est moin drôle que L'heure magique de la fiancée du piickpocket, mais bon cela se laisse lire. Cela dit si vous avez d'autres lectures plus palpitantes en attente, ce n'est pas une priorité.

Florinette 31/01/2008 09:27

Il ne me tente pas trop, c'est bien dommage, surtout après avoir bien ri avec "L'heure magique de la fiancée du pickpocket", mais comme je compte en lire d'autres de l'auteur, je zappe sur celui-ci !

yueyin 31/01/2008 01:31

Bouhhh nan je ne crois pas !!! ;-)