Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 04:22
PLEINE LUNE A BLANDINGS de P.G WODEHOUSE
Ed La découverte/222p
Trad : Anne-Marie Boulach


C'est la pleine lune à Blandings et Clarence n'arrive pas à dormir. Il faut dire que le neuvième comte Emsworth (dont le Q.I est à 30 points au dessous de celui de la méduse) a bien des soucis à se faire face à une invasion de gens incompréhensibles qui logent chez lui : sa famille. Ils sont venus, ils sont tous là : sa soeur Hermione, son mari le colonel Wedge et leur fille Véronica (belle et incroyablement belle et très idiote), son autre soeur Dora qui traîne dans ses bagages sa fille à elle Prudence que le conseil des tantes a condamné à l'exil à Blandings pour lui ôter de la tête de se marier avec un jeune homme sans titre et fortune, son fils Freddie qui a rapporté lui un certain Tipton Plimsoll richissime héritier américain. Et comble de malheur impossible de mettre la main sur un peintre pour faire le portrait de l'impératrice, sa merveilleuse truie, gagnante à deux reprises du concours du plus gras cochon du comté. Heureusement qu'oncle Galahad (frère cadet de Clarence) alias Gally est là pour arranger les choses...

- Gally ?

-Nul autre, je savais que si quelqu'un pouvait sortir une idée du vide c'était bien lui. Je ne m'étais pas trompé. Moins de deux minutes après avoir entendu les faits, avec l'aide d'un seul whisky soda, pendant que je restais au bout du fil, il a trouvé le joint.
- Dieu le bénisse.al
- Ainsi que nous tous. T'a-t-il déjà raconté qu'ila réussi à marier mon cousin Ronnie Fish avec une chorus girl malgré l'opposition unie d'une phalange de tantes déchainées ?
- Non il a fait ça !
- Il l'a fait en vérité. Il n'y a pratiquement aucune limite aux pouvoirs de ce magicien. Tu as de la chance de l'avoir dans ton camp (extrait)

Encore une bonne occasion de s'offrir quelques moments de rigolade avec ce roman qui en bonne comédie sentimentale enchaîne les situations les plus abracadabrantes pour le plus grand bonheur du lecteur, jusqu'à l'heureux dénouement. C'est du délire complet dans les idées totalement farfelues mises en place par le génialissime Gally pour arranger les futurs mariages de tourtereaux pas plus futés les uns que les autres. Heureusement, que des gens bien intentionnés veillent sur leurs intérêts sentimentaux parce que sinon ce serait un vrai désastre tant ils sont incompétents pour mener leurs affaires. Je suis définitivement conquise par l'humour particulièrement ravageur de P.G Wodehouse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nanne 22/09/2008 13:44

Voilà une série rafraîchissante et que l'on prend plaisir à lire, Chimère ;-)) J'ai adoré celui-ci et d'autres ... A relire pour une bonne tranche de rigolade !!

Chimère 22/09/2008 07:36

Yueyin, mais fonces tu vas adorerPapillon, je suis bien d'acccord avec toi. Pour Noël je m'offre l'intégrale des Jeeves...héhé.

Papillon 20/09/2008 12:09

ce qui st sûr c'est que l'ona toujours besoin d'un petit Wodehouse sous la main pour les jours de grisaille ! Je l'adore po-si-ti-ve-ment !!!!

yueyin 20/09/2008 11:06

ouinnnn je veux lire Woodhouse, je veux !!! bon en même temps j'imagine qu'il y en a à la bibliothèque... prochaine étape....