Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 03:45
LA CHAMBRE ARDENTE de John Dickson CARR
Ed Le livre de Poche/254p
Trad : Maurice-Bernard Endrèbe
 
Miles Despard est il mort empoisonné ou d’une gastro entérite ? Le seul moyen de le savoir est d’exhumer le corps. Seulement voilà que le cercueil est vide. Autre mystère, comment une femme morte guillotinée en 1871 peut-elle être le portrait craché d’une autre femme portant le même nom et le même prénom qu’elle ?
 
John Dickson Carr s’est fait une spécialité dans le roman policier : les crimes en chambre close. Mais il a aussi tâté du polar aux limites du fantastique et c’est le cas avec ce roman qui oscille sans cesse entre l’explication rationnelle et le surnaturel. Il règne une ambiance lourde, pesante et angoissante dans le petit groupe décrit dans le roman et on sent bien que les personnages se trouvent englués dans une situation glauque et pas très rassurante. Alors, les non morts sont-ils parmi nous ? Est-ce qu’un fantôme a réellement empoisonné le vieil oncle Miles ? La Marie d’Aubrey actuelle est-elle la réincarnation diabolique de l’autre Marie d’Aubrey l’empoisonneuse guillotinée qui elle-même aurait été l’incarnation de l’autre célèbre empoisonneuse : la marquise de Brinvillier ? La conclusion de ce roman est assez bluffante et amène à reconsidérer toute l’histoire d’un autre point de vue. Le style a un peu vieilli, le roman date de 1937 mais le récit est fascinant et a de quoi vous faire gamberger la dernière page lue.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ChimÚre 04/02/2007 12:00

Vais me faire une liste J.D Carr moi !

Caroline 03/02/2007 19:48

J'avais beaucoup aimé ce roman, le climat y est très angoissant. Du même auteur, Trois cercueils se refermeront est aussi à découvrir.  

Caroline 03/02/2007 19:47

J'avais beaucoup aimé ce roman, le climat y est très angoissant. Du même auteur, Trois cercueils se refermeront est aussi à découvrir.  

ChimÚre 02/02/2007 21:13

Merci j'aime bien le titre. Je prend !

yueyin 02/02/2007 10:44

J'ai de bons souvenirs de Dickson Carr - notamment avec suicide à l'écossaise qui m'avait fait mourir de rire... je tenterai bien ce titre :-)