Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 02:49
LE SIEGE DE L’EGLISE SAINT-SAUVEUR
 de Goran PETROVIC
Ed Seuil/375p
Trad (Serbe) Gojko Lukic
 
Au XIIIème siècle, le doge de Venise qui convoite un manteau de plume dans le trésor des empereurs de Byzance détourne la croisade sur Constantinople et organise le pillage. Des années plus tard, un monastère serbe dont quatre fenêtres sont des portes sur le temps passé, présent, avenir, est assiégé par des bulgares dont le chef désire plus que tout mettre la main sur une plume sensée être celle d’un ange que porte  le supérieur du monastère dans sa barbe. A la fin du Xxème siècle dans une Serbie en plein conflit vit un jeune ornithologue fasciné par les plumes des oiseaux.
 
Il faut bien le dire ce roman avait tout pour me plaire, plusieurs intrigues entrecroisées dans le temps, un mystère peut-être surnaturel, et puis c’est écrit par l’auteur de Soixante-neuf tiroirs que j’avais beaucoup aimé. Et effectivement, le style et l’écriture très imaginative me plaisent. On se croirait dans une sorte de conte ou de légende avec une église qui vole dans le ciel, des plumes magiques, un tsar qui connaît les langages des vents, on accouche dans les rêves ou on peut les voler, bref tout un imaginaire pour lequel j’ai des affinités, et pour cet aspect là, ce livre est une vraie réussite. Mais, je me suis retrouvée un peu perdue dans ce délire exubérant et c’est un fait rare pour ce genre de chose. J’aurai aimé moins d’effet et plus d’ancrage dans disons « le monde réel » pour pouvoir suivre les intrigue. Je ne suis pas vraiment certaine d’avoir lu une histoire passionnante même si en faisant abstraction de ce détail j’ai adoré l’ambiance poétique du récit. Dubitative donc. A tenter pour l’ambiance surprenante et fascinante du roman.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ChimÚre 01/03/2007 19:03

Je pense qu'il y a beaucoup de références obscures sur les églises chrétiennes d'orient et certains épisodes historiques mal connus de l'europe centrale. Par contre, c'est vrai que l'on s'y perd un peu dans les repère temporels.
Gambadou, prend le en biblio si tu peux, histoire de ne pas faire de dépense que tu pourrais regretter.

Papillon 01/03/2007 14:39

Je l'ai commencé et j'ai vite renoncé : j'avais l'impression que je ne comprenais rien de rien !

Gambadou 01/03/2007 08:59

Dubitative mais intéressante. Je le note donc sans surlignage. A l'occasion ...